Alors que le dernier album de Johnny vient de sortir… je pense à ses tubes et à ce titre, « Allumer le Feu » qui peut si bien s’associer à notre mission de parent. Et oui ! Je parle souvent dans mes ateliers du fait que nous élevons non seulement des enfants mais surtout de futurs adultes.

Notre responsabilité, après avoir satisfait les besoins essentiels des enfants, est aussi de voir à long terme et de se poser la question suivante : Avec quels talents et compétences j’aimerais qu’il parte lorsqu’il quitte la maison ? Ou, pour reprendre la délicieuse expression d’une maman récemment rencontrée, lorsque « je les donne au monde »…

De nos jours, le savoir étant disponible sur internet, ce qui sera demandé à nos enfants dans le monde de l’entreprise, sera de plus en plus leur capacité à être créatif, à penser « out of the box», à innover. De nombreuses grandes compagnies qui ont compris les enjeux liés à l’innovation encouragent leurs employés à imaginer de nouvelles solutions. Toute nouvelle idée y reçoit la considération des autres membres de l’équipe, elle est respectée en vue de créer les meilleurs produits et services possibles. Cet état d’esprit favorise l’expression de la passion et du sens donné au travail pour en définitive développer l’épanouissement de tous. 

Mais qui sont ces équipes qui arrivent à fonctionner tout en mettant en valeur la passion de leurs collaborateurs,  « allumer le feu » de leur imagination, s’appuyer sur leurs qualités ?  Est-ce que ces équipes sont formées d’adultes qui depuis l’enfance se sont entendu    dire :« Pourquoi tu ne m’écoutes pas et fais ce que je te dis ! »« Oullala, tu t’es encore une fois trompé(e). Mais tu n’y arriveras jamais ! »  « Non, laisse, tu es trop petit pour brosser le chat, je vais le faire »ou plutôt,« J’ai confiance en toi, je suis sûre que tu trouveras une solution… »« Tu as de l’imagination, tu sauras comment faire ! »« Tu veux essayer ? Super, brosse doucement le dos du chat, tu verras, c’est facile » 

Allumer le feu chez l’enfant, c’est lui faire savoir que quelqu’un croit en lui depuis tout petit, considère ses échecs comme des opportunités d’apprentissage et lui fait prendre conscience que ses qualités sont remarquées.

Allumer le feu chez l’enfant, c’est lui offrir l’opportunité de créer des croyances fortes comme « je suis capable », « trouver une autre solution, c’est drôle » «on me respecte et je respecte l’autre à mon tour » 

Allumer le feu chez l’enfant, c’est le pousser à cultiver ses propres qualités, l’inciter à oser penser par lui-même et pourquoi pas améliorer à son échelle la société de demain. « Former des hommes,  ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer le feu », selon Aristophane. Allumons le feu et la passion chez nos enfants afin de leur permettre de donner au monde ce pourquoi ils sont faits.

Et si vous voulez apprendre les attitudes parentales qui favorisent l’expression de la créativité et allumer leur feu… sans embraser toute  la maison…rejoignez mes ateliers !   

Vous avez aimé ma lettre ?

Le témoignage le plus sympa est de la diffuser à vos amis !

Je serais ravie de les ajouter à notre groupe de parents sur Facebook.

Vous voulez me donner votre avis sur ce que vous venez de lire ?

Çà m’intéresse ! Vous pouvez le faire ici !