20 :00 hrs, c’est l’heure où on applaudit à juste titre tous les soignants. Désormais, 18 :00 hrs sera l’heure des parents ! Oui, je vous annonce tout à fait officiellement, qu’à partir d’aujourd’hui, je serai à mon balcon à 18 :00 hrs pour vous applaudir. Mon aura planétaire, mon sens inné du rythme et surtout ma grande modestie seront vite relayés par les réseaux sociaux pour vous passer le message  suivant : Parent, de tous pays, unissez-vous ! Vous qui menez de front télétravail, devoirs, cuisine, courses et aspirateur, vous méritez tous mes encouragements ! Bravo !

Et pour ceux qui en ont vraiment marre de ce confinement, ceux qui ne se sentent pas au top de leur description de poste, pourquoi ne pas avoir le courage d’être un parent imparfait ?

Oui, le confinement est difficile. D’abord, nous manquons de certitudes par rapport à l’avenir. Notre cerveau aime reconnaître des modèles de fonctionnement et ainsi prévoir le futur proche. L’incertitude est donc une des menaces les plus difficiles à supporter pour  lui ! Ensuite, notre autonomie, comprise ici comme le pouvoir d’exercer un certain contrôle sur notre environnement, le sentiment d’avoir le choix et de maîtriser les choses, est en ce moment très limitée. Enfin, nos liens sociaux qui jusqu’ici satisfaisaient nos besoins d’appartenir à un groupe, d’avoir des interactions et nous apportaient de l’oxitocyne, nous font cruellement défaut.

Pourquoi, dans de telles conditions, ne pas développer le courage d’être imparfait ?

Avoir le courage d’être imparfait c’est :

  • Se débarrasser du sentiment de culpabilité quand on n’agit pas avec nos enfants comme on l’aurait souhaité
  • Accepter notre droit à l’erreur qui est surtout un moyen de progresser, une forme d’apprentissage
  • Se dire qu’on fera mieux la prochaine fois

Avec ce courage d’être imparfait vous pourrez :

  • Encourager vos enfants à faire des efforts sans attendre la perfection
  • Comme pour vous, voir leurs erreurs comme un moyen d’apprentissage et non pas comme un échec
  • Comprendre que faire des erreurs est inhérent à la condition humaine et que vous en ferez toujours
  • Faire ce que vous pouvez et reconnaître vos efforts
  • Développer le respect mutuel en vous valorisant personnellement
  • Développer le courage de faire face aux difficultés de la vie

Une famille n’a pas besoin d’être parfaite pour être heureuse ! Pour atteindre les buts que vous vous fixez dans l’éducation de vos enfants et garder en tête l’idée d’avoir le courage d’être imparfait … rejoignez mes ateliers !  C’est facile en période de confinement, en ligne, et c’est ICI !