La communication n’est pas ce qu’on dit, mais ce que l’enfant comprend !

Comme le souligne Edmond Wells, « entre ce que vous pensez, ce que vous voulez dire, ce que vous croyez dire… et ce que vous avez envie d’entendre de votre enfant, ce que vous croyez entendre, ce que vous croyez comprendre et ce que vous comprenez… il y a des difficultés à communiquer ! »

Déjà au 18ème siècle, Marivaux écrit dans le « Paysan parvenu », que « bien écouter, c’est presque répondre ».
Certes, le paysan en question tâchait d’écouter en société pour ne pas révéler ses origines de fermier de campagne mais gardons cette jolie citation inspirante pour se mettre à la place de celui qui est écouté et imaginons tous les aspects positifs de cette attitude pour votre enfant.

Connaissez-vous les vertus de l’écoute active ?

 

Bénéficier des vertus de l’écoute active présuppose de s’en donner le temps, de pouvoir se poser et d’arrêter ce qu’on est en train de faire pour se concentrer sur l’enfant.
L’attention se porte sur la parole et aussi sur ce qui entoure les mots, le langage du corps.

Les gestes, la respiration, une lèvre pincée, un doigt mordillé, une démarche mal assurée, vont être autant d’indicateurs non-verbaux essentiels à la communication et à la compréhension des messages émis.
Ils peuvent vous signaler que là, non, ce n’est pas le bon moment de parler. L’échange souvent est important mais pas forcément urgent.
Ils peuvent aussi vous mettre en alerte sur un malaise qu’ils n’arrivent pas à exprimer avec des mots.

Passé cette première phase de réception des messages non verbaux, quelle sont toutes les vertus de l’écoute active ?

 

La pratique de l’écoute active, offre à l’enfant de merveilleux cadeaux :
– L’enfant se sent soulagé et compris car l’adulte chausse ses lunettes, se met à sa place, renvoie les sentiments que l’enfant éprouve, alors qu’il n’a soit pas la maturité soit pas encore l’habitude de les évoquer. Plus tard, il aura appris à exprimer ses besoins.
– L’enfant se sent entendu, il intègre que son avis, ses émotions, ses idées comptent pour l’adulte. Plus tard, il prendra facilement la parole, assuré de la légitimité de son intervention.
– Ce moment d’écoute privilégiée permet à l’enfant d’évoquer ses frustrations, ses peurs et inquiétudes. Pus tard, l’enfant aura développé une paix intérieure liée à l’expression régulière de ses émotions.
– La connexion ainsi crée entre l’adulte et l’enfant contribue au bien être de chacun et favorise leur lien d’attachement Plus tard, la qualité du lien ainsi tissé sera le garant d’une relation saine et respectueuse entre eux.
– L’enfant qui aura eu l’occasion de s’exprimer face au regard bienveillant de l’adulte apprend petit à petit la maîtrise de soi et de ses émotions. Il apprend à se connaître. Plus tard, il saura gérer ses états émotionnels, sachant « s’écouter » et faisant confiance à son « baromètre intérieur » pour bien mener sa vie.
– L’enfant, l’adulte de demain, dont le parent saura pratiquer l’écoute « active » aura appris d’une façon naturelle l’empathie et l’attention à l’autre. Plus tard, ses relations sociales s’en trouveront renforcées.
Grâce à l’écoute « active », par mimétisme, l’enfant apprendra naturellement à écouter à son tour. Il saura qu’écouter, ce n’est pas attendre le moment opportun pour… interrompre l’autre ! Quelque soit son métier, il sera apprécié pour cette qualité silencieuse, tellement nécessaire dans le monde de l’entreprise !

Et si vous n’avez pas encore suivi mes ateliers pour apprendre les techniques de l’écoute active et ses vertus, vous pouvez toujours commencer par vous entraîner à écouter les oiseaux ! C’est un bon exercice pour vous faire l’oreille avant de la pratiquer avec vos enfants…

Et en ce moment, profitez-en, les oiseaux nous réveillent encore plus tôt que nos chers anges… ça vous laisse au moins une heure d’entraînement !

 

Message pour ceux qui auront lu la lettre jusqu’au bout !

Aujourd’hui premier mai, alors que nous devrions tous nous laisser aller au plaisir de ne pas travailler ou cueillir du muguet… Notez que mon webmaster Eric est fidèle au poste pour l’émission de cette lettre. Si mon site internet vous plaît autant qu’à moi et que vous avez besoin d’en faire un n’hésitez pas à me demander ses coordonnées !

 

 

Vous avez aimé ma lettre ?

Le témoignage le plus sympa est de la diffuser à vos amis !

Je serais ravie de les ajouter à notre groupe de parents sur Facebook.

Vous voulez me donner votre avis sur ce que vous venez de lire ?

Çà m’intéresse ! Vous pouvez le faire ici !