Lors d’une récente formation d’approfondissement sur la discipline positive dans le monde de l’entreprise, Dina, une des animatrices et papesse dans son domaine a réussi à me faire prendre conscience d’une chose que je voudrais partager avec vous, parents, en cette fin d’année scolaire.

La discipline positive est fondée sur des travaux d’Afred Adler et Rudolf Dreikurs, deux psychiatres autrichiens dont un des concepts fondamentaux est l’encouragement. En bonne américaine, mon animatrice sollicite une volontaire pour un jeu de rôle nouveau avec tout l’enthousiasme que les anglo-saxons savent mettre dans leurs encouragements ! Plus qu’un jeu de rôle, « she made my day » !

– « Alors, qui se lance pour le jeu de rôle ? » – « Je veux bien essayer » – « Tu es si courageuse Caroline ! Allez viens ! »

Son  « You are so brave, Caroline !» résonne encore aujourd’hui dans ma tête. Oui, on ne se le dit pas assez chers parents : « You are so brave ! » Le saviez-vous ? La racine latine du courage est cor, le cœur. Le courage est donc le petit pas vers la réalisation de qui nous sommes vraiment, le meilleur de nous-même quand c’est de toute évidence si facile de faire ce pas dans une autre direction…

Donc quand on encourage quelqu’un, on lui crée l’espace nécessaire pour faire ce pas vers le meilleur de lui-même. Ce jour là, je me suis sentie encouragée, j’ai eu l’agréable sensation que quelqu’un remarquait mes efforts pour apprendre quelque chose de nouveau, je n’avais même pas peur de rater car je sentais mon animatrice bienveillante.

Oui, parents, toute cette année scolaire vous avez donné le meilleur de vous-même et vous méritez bien une petite tape sur l’épaule avant de partir en vacances. Ces derniers mois, vous avez été « So brave » quand….

vous vous êtes levés plusieurs fois la nuit car il avait de la fièvre ou ne faisait pas encore ses nuits.  

vous avez été ponctuel(le) pour le chercher à la sortie de l’école      

vous avez organisé cette fête d’anniversaire avec une vingtaine d’enfants « sages »….  

vous avez fait toutes les conduites pour ses activités extra-scolaires  

vous en êtes à la 19ème année, tous enfants confondus, de votre participation à la kermesse de leur école ! (L’heureuse détentrice de ce record mondial se reconnaîtra !)

vous ne l’avez pas nourri de frites tous les jours    

vous ne l’avez pas jeté par la fenêtre malgré votre fatigue quand il vous énervait!    

vous l’avez aidé à remplir « parcoursup »….

vous avez lu, relu…corrigé… (écrit ? naaan)…..ses lettres de motivation !      

vous avez suivi mes ateliers !

Lorsque durant la pause déjeuner, j’ai dit à Dina que j’avais apprécié sa remarque et que je trouvais qu’on ne s’encourageait pas assez les uns les autres en France, elle était étonnée. Comme si l’encouragement était pour cette américaine une forme de savoir-vivre. Et bien prenons le meilleur des autres cultures qui nous entourent ! Donnons-nous cette petite tape sur l’épaule si nécessaire pour avancer.

Oui, rappelez-vous de tout ce que vous avez fait de bien pour votre enfant ces derniers mois. Si vous considérez cela comme « normal », ce n’en est pas moins une confirmation de votre amour envers lui et de votre volonté de bien faire. En cela, c’est respectable et remarquable. Du fait même de votre inscription à cette newsletter, vous êtes de bons parents ! « You are so brave » !

Je vous souhaite un bon été ! Profitez de la vie quand elle vous sourit, chérissez les moments heureux avec vos enfants sans les contraintes scolaires. Même si ce n’est que quelques minutes par-ci par-là, elles seront dans votre boîte à souvenirs et vous feront du bien toute l’année !

Je me réjouis de vous retrouver à la rentrée !

Vous avez aimé ma lettre ?

Le témoignage le plus sympa est de la diffuser à vos amis !

Je serais ravie de les ajouter à notre groupe de parents sur Facebook.

Vous voulez me donner votre avis sur ce que vous venez de lire ?

Çà m’intéresse ! Vous pouvez le faire ici !