Nos enfants peuvent avoir des attitudes négatives qui nous font réagir à chaque fois de la même façon. C’est comme si ils savaient sur quel petit bouton appuyer pour attirer toute notre attention !
Les mauvaises conduites ont des buts bien précis et la façon dont le parent réagit face à elles va les cautionner, les amplifier et les inscrire dans un scénario qui deviendra « classique ».
On se retrouve l’œil exorbité, les cheveux dressés sur la tête et prêt(e) à hurler une fois de plus,  « j’en ai assez de voir un tel bazar dans ta chambre ! »
Et si on essayait autre chose ? Si on réagissait par l’inattendu ?
Une des participantes à mes ateliers me racontait cette histoire géniale qui non seulement coupe la tête aux punitions et illustre bien mon propos.
Sa famille venait de déménager dans un nouveau pays. Sa fille était donc dans une nouvelle école et ne faisait pas ses devoirs.
Un matin, sa maîtresse sans parler particulièrement à sa fille, s’adresse à la classe : « Aller à l’école est un privilège et faire ses devoirs le soir également »
« Ceux qui ne font pas leurs devoirs…. »
Et là on s’attend tous à quoi comme fin de phrase ?
Qu’aimeriez vous rajouter spontanément ?
– « Vous aurez à écrire 100 fois : je dois faire mes devoirs ? »
– « Je vais convoquer vos parents ? »
– « Vous aurez un zéro pointé ? »

Et bien non…
La maîtresse a tout simplement dit : « « Ceux qui ne font pas leurs devoirs, n’en auront plus. Je ne leur en donnerai plus ! A partir d’aujourd’hui, vous n’aurez plus de devoirs. Je ne vous en donnerai plus le privilège… »

Brillant ! Elle a réagit à l’opposé de ce que l’enfant attendait et cela a eu un tel impact, cela a été une telle leçon que sa fille a fait ses devoirs tous les soirs jusqu’à la fin de l’année !

Et vous ? Plutôt que de laisser votre enfant appuyer sur votre joli bouton rouge dont il connaît la réaction, pouvez-vous réagir par l’inattendu ? Adopter un comportement opposé à l’attente de votre enfant ?
Je veux dire, pas forcement descendre toute habillée dans la piscine comme Lynette dans Desperate Housewife pour y chercher ses enfants qui ne veulent pas en sortir…
Mais seriez-vous prêt(e) à chuchoter plutôt que d’élever la voix ? Ne rien dire et quitter la pièce au lieu de vous énerver ? Le laisser aller en chaussons à l ‘école ? (Vous pouvez discrètement mettre ses chaussures dans votre sac !) Eteindre toutes les lumières et dîner avec une bougie ? (Retour au calme garanti…)

« A partir d’aujourd’hui, tu n’auras plus de devoirs ! »

Le but est de responsabiliser votre enfant. La liberté responsabilise…
Et puis si vous faites preuve d’imagination…vos réactions inattendues peuvent engendrer le rire qui va sauver bien des situations !

Have fun !

Vous avez aimé ma lettre ?

Le témoignage le plus sympa est de la diffuser à vos amis !

Je serais ravie de les ajouter à notre groupe de parents sur Facebook.

Vous voulez me donner votre avis sur ce que vous venez de lire ?

Çà m’intéresse ! Vous pouvez le faire ici !